Osez faire votre jardin zen ! – Développement personnel






Est-ce que vous avez déjà imaginé faire un jardin zen ? C’est un jardin japonais composé de sable, rochers, graviers et de mousse, en général sans autres plantes. Voici à quoi ressemble le plus courant (dans les appartements) :

Zen garden

Mais vous pouvez voir plus grand ! Les jardins ont été créés dans les monastères et les temples zen du 15ème siècle, d’où le nom de « jardin zen ». Les jardins ont le plus souvent un caractère abstrait et sont réalisés avec une économie de moyens, conforme à la volonté zen d’éliminer le superflu. Il ne subsiste que la pierre et le sable.

Les jardins connus

Le plus célèbre jardin zen est situé dans le temple Ryōan-ji de Kyoto, au Japon. Le jardin actuel mesure trente mètres de long et dix mètres de large. À sa création il faisait 108 tatamis de surface (197 m²) Il contient quinze roches grisâtre de différentes tailles, répartie en cinq groupes de deux, trois ou cinq pierres, certaines entourées de mousse.

Image illustrative de l'article Ryōan-ji

Le jardin de Daisen-in est situé tout autour d’un bâtiment unique, au Japon. Le jardin est divisé en quatre parties (Le fleuve de la vie, La tortue et le bateau du trésor, La mer intérieure du Japon et Le grand océan) qui figurent quatre représentations de paysages différents. Il a été créé comme une représentation tridimensionnelle des peintures monochromes (Sumi-e) de l’époque Song et est un archétype des jardins japonais de style Karesansui, c’est-à-dire les jardins de pierre secs. En effet, les mouvements de l’eau sont figurés par du gravier ratissé autour des pierres. Y est notamment visible le fleuve de la vie qui représente toutes les étapes de la vie d’un homme.

Image illustrative de l'article Daisen-in

Pour faire votre jardin zen

Les éléments dont un jardin japonais a besoin sont – un peu de sable, pierres naturelles, plantes vertes et fleurs, des statuettes (selon vos préférences). Autrement dit – des matériaux naturels. Une petite cascade avec des plantes aquatiques flottantes est un parfait complément, car le jardin zen aime l’eau. Les arrangements intéressants de plantes et pierres naturelles sont une bonne variante. Les grands jardins zen avec des bonsaïs et d’autres arbres décoratifs ont un aspect naturel et de relaxation. Le bambou est la plante parfaite pour un tel jardin.

Pour l’espace de stockage, pensez à utiliser des objets simples, comme des plats, pots, récipients qui peuvent contenir votre sable et vos galets.

Un jardin zen s’articule autour de cinq grandes caractéristiques :
– la végétation : plus épuré que le jardin japonais, le jardin zen est essentiellement constitué de pierres moussues et quelque fois d’arbustes.
– les couleurs : l’essentiel est de retrouver une épuration quasi complète de l’environnement, c’est pourquoi on privilégiera les couleurs noir, blanc et vert.
– le sable : il constitue un élément principal du jardin zen. Á défaut, on peut également utiliser du gravier ratissé.
– les rochers / pierres : destinés à compenser le « vide » représenté par le sable. Ainsi, leur disposition répond à des codes bien définis dans l’art du jardinage japonais.
– l’eau : enfin, la présence de l’eau est indispensable dans un jardin zen. C’est un élément indissociable de la méditation, pensez donc à installer quelques fontaines.

Avec tout cela, vous pouvez réaliser votre jardin zen chez vous ou dans votre jardin 🙂

À très vite !
Cindy

_________________________________________________
Recevez les news du site dans votre boîte mail !

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.