Etes-vous… Superstitieux ?






Aujourd’hui, nous vivons dans une société pleine de ressources, qui vont de l’architecture à la culture en passant par la religion… Ainsi que les superstitions. Le fameux « Vendredi 13 » en fait partie et il y a une phobie associée : la paraskevidékatriaphobie. Pour certains, ce jour les laisse complètement indifférents, pour d’autres, pas forcément.

Pourquoi donc est-ce que ce Vendredi 13 est synonyme de malheur et de crainte ? Les mariages, les vols d’avion, les sorties, les évènements autres sont en général évités le 13 du mois en Occident. Dans beaucoup de villes, il n’y a pas d’habitations portant le numéro 13. Les grandes tours passent d’un 12 ème à un 14 ème étage. Tout comme certains hôtels qui ne mentionnent pas la chambre 13, au cas où un client superstitieux se présenterait.

Les personnes sensibles au vendredi 13 en général ne vont pas travailler, ne vont pas faire leurs courses, ne vont pas au cinéma, bref, ne sortent pas de chez eux. Un économiste américain a d’ailleurs relevé l’impact économique des vendredis 13 : ces jours-là connaissent en effet une baisse importante de la consommation. Certaines personnes se disent qu’il en est de leur bien-être de ne pas sortir de chez eux, ou même de faire quoi que ce soit ce jour.

Des origines d’ici et d’ailleurs…

Dans l’histoire, le Vendredi 13 ne rappelle pas de grands bonheurs. Cette superstition aurait des origines bibliques… En effet, d’après le Nouveau Testament, lors de la Cène (dernier repas du Christ), la tablée, Jésus compris, était de 13. Il fut ensuite crucifié le vendredi.

Selon la mythologie nordique, Odin le dieu des guerriers avait réuni onze amis dieux pour un dîner. Loki dieu de la guerre et du mal, vexé de ne pas être invité, se convia lui-même à la fête malgré tout. Il était donc la 13 ème personne à ce dîner, en plus de l’organisateur. N’étant pas le bienvenu, une bataille éclata et ce fut Balder, dieu «bien aimé» qui en fit les frais, recevant une fléchette empoisonnée dans le cœur. Depuis cette légende, le chiffre 13 porte malheur dans les pays scandinaves.

loki_developpement_personnel

Loki

Chez les Grecs et les Romains, le 12 est le nombre de perfection. Par conséquence on retrouve 12 dieux olympiens, 12 travaux d’Hercule, 12 constellations, 12 signes du zodiaque, 12 heures par jour et par nuit, 12 lunes dans l’année… Le 13 détruit cet équilibre et provoque alors le désordre. Quant au vendredi, c’est ce jour là que les exécutions avaient lieu dans la Rome antique.

En France, la superstition liée au vendredi 13 vient également du vendredi 13 octobre 1307. Ce jour-là, tous les templiers de France sont arrêtés, sur ordre de Philippe le Bel. D’après la légende, le grand maître Jacques de Molay aurait proféré sur le bucher : « Vous serez tous maudits, jusqu’à la treizième génération ». Une succession de malheurs s’abattit ensuite sur la famille royale. Cette histoire fut popularisée par Maurice Druon dans son roman « Les Rois maudits ».


Selon les mathématiciens…

Plusieurs démonstrations mathématiques ont prouvé que toute année comporte, au minimum, un Vendredi 13 et, au maximum, 3 Vendredis 13. Par ailleurs, deux mois consécutifs peuvent comporter chacun un vendredi 13 : cela a été le cas en 1998 (vendredi 13 février et vendredi 13 mars) et ça l’a été cette année (vendredi 13 février, mars et novembre 2015).

Plusieurs mathématiciens se sont penchés sur la fréquence à laquelle tombaient les vendredis 13. Dean Huffman, de l’Université du Texas, a ainsi montré qu’il y avait 7 intervalles de jours possibles sans aucun vendredi 13 : 27, 90, 181, 244, 272, 335 ou encore 426 jours (à cheval sur deux ans). Il faut remonter aux périodes du 13 juillet 1990 au 13 septembre 1991 et du 13 août 1999 au 13 octobre 2000 pour trouver ces intervalles bénis, sans aucun Vendredi 13. Il semblerait, par ailleurs, que le 13 du mois aurait légèrement plus de chances de tomber sur un vendredi que sur n’importe quel autre jour de la semaine.

Vers la cinématographie…

Une série de films d’horreur a vu le jour en 1980. Le premier film a pour nom « Vendredi 13 ». Réalisé par Sean S. Cunningham et écrit par Victor Miller, ce film a été un véritable phénomène aux États-Unis et dans le monde entier. Dix films ainsi qu’un reboot et un Freddy contre Jason ont suivi Vendredi 13.

Autour des films, deux comics ont été créés : « Freddy vs. Jason vs. Ash » et « Freddy vs. Jason vs. Ash: The nightmare Warriors ».

vendredi_13_developpement_personnel

Un jeu vidéo a également été créé : Friday the 13th. Le but du jeu est de récupérer une fourche et de tuer Jason. Sorti en 1989, ce jeu NES a été développé par Nintendo, et serait considéré comme l’un des pires jeux de la plateforme.

Deux musiques ont été crées : « He’s Back (The Man Behind the Mask) » qui est le thème musical du film Vendredi 13, et « Teenage Frankenstein« , qui se retrouve dans la bande son du même film.

Vers les superstitions d’aujourd’hui…

Les superstitions sont des croyances irraisonnées fondées sur la crainte ou l’ignorance qui prêtent souvent un caractère surnaturel ou sacré à certains phénomènes, à certains actes, ou même à certaines paroles.

En voici quelques unes, souvent liées au vendredi 13 (ou même dans la vie de tous les jours) :

– voir un chat noir
– ouvrir un parapluie à l’intérieur d’une pièce
– perdre ou casser son alliance
– se passer le sel de main en main
– poser des couteaux croisés sur une table
– renverser une salière
– passer le balai en direction inverse de la porte d’entrée
– donner des mouchoirs
– passer sous une échelle
– se couper les ongles après 18h
– porter une robe de mariage
– mettre le pain à l’envers
– se lever du pied gauche
– casser une bouteille de parfum
– porter un vêtement vert sur une scène

chat_noir_developpement_personnel

Et vous alors, est-ce que vous avez peur du vendredi 13 ou est-ce que vous être complètement insensible à ce jour particulier ? 🙂

À très vite !

Cindy

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.