Détendez-vous avec une musique relaxante






La « Zen musique » est de plus en plus présente de nos jours et il faut bien se l’avouer, c’est un vrai trésor. La musique zen nous permet de nous évader au-delà de nos soucis quotidien et peut éventuellement nous aider personnellement au sein, par exemple, d’une méditation.

J’écoute régulièrement de la musique zen via des radios trouvables facilement sur le net, comme Zen for you, que j’apprécie beaucoup, ou encore Radio Zen et Radio Radio-Spa, que j’ai découvert il y a peu, mais qui ressemblent à de VRAIES radios zen.

Pour moi, une vraie radio zen est la radio qui va contenir des musiques apaisantes, relaxantes, et qui vont réellement nous détendre, pourvu qu’on se mette dans le bain. Je parle naturellement d’un moment de détente où l’on ne va pas courir partout, faire la cuisine ou bien s’occuper de choses fâcheuses.

Ces musiques nous sont bénéfiques dans le sens où l’on va lâcher prise et se détendre – j’insiste – lorsqu’on les écoutera. Les fréquences vont avoir un effet positif sur nous dans la mesure où on sera concentré sur elles ; la musique est porteuse de sens : un rythme spécifique, une phrase mélodique, une œuvre, une ambiance musicale particulière ou un son peuvent être associés à une expérience ou à une période précise de notre enfance ou d’un moment agréable.

sheet-music-944796_640

Quelques effets de la musique

Sacrée : orientales, occidentales traditionnelles ou modernes, toutes les musiques sacrées ont la particularité de distendre le temps et l’espace et de faire passer le cerveau en « ondes alpha ». C’est pourquoi elles sont propices non seulement à l’éveil spirituel mais aussi à la relaxation et à la réduction des douleurs.

Chant grégorien : basé sur les rythmes de la respiration, il donne une impression d’espace. Excellent pour travailler, se concentrer, méditer, il atténue le stress.

Baroque : les mouvements lents de Bach, Haendel ou bien Corelli donnent une sensation de stabilité, d’ordre, de sécurité et créent un environnement stimulant pour les travaux intellectuels.

Classique : la transparence et la clarté de compositeurs tels que Haydn ou Mozart améliorent la concentration, la mémoire et la perception spatiale.

Jazz, blues : les multiples formes « classiques » du jazz peuvent évoquer, comme la musique romantique, toutes les émotions humaines, mais elles ont un impact plus tonifiant sur l’organisme.

Romantique : c’est la musique la plus chargée émotionnellement (Chopin, Liszt, Wagner) car elle recouvre toute la gamme des sentiments, de la plus grande tristesse à l’exaltation mystique.

music-278795_640

Rock : certaines formes « classiques » du rock stimulent les passions, d’autres relâchent les tensions intérieures. C’est la musique dont les effets divergent le plus d’une personne à l’autre.

Heavy metal, punk, grunge : ces musiques, généralement écoutées très fort, affectent directement le système nerveux en sollicitant de manière excessive les tympans et les nerfs auditifs. D’où des réactions physiologiques immédiates telles que l’augmentation des battements cardiaques, de la respiration, de la tension, etc.

Techno : la pulsation et la fréquence de la basse rythmique qui sous-tend toute la techno dite « commerciale » évoquent les battements cardiaques. Plongé dans une ambiance techno, l’organisme est contraint de s’adapter à ce rythme, et ces fréquences modifient celles du cerveau. Ce qui provoque, à la longue, comme un « état de transe ». Les spécialistes de la médecine énergétique chinoise affirment que cette musique perturbe très gravement le « qi ancestral », c’est-à-dire l’énergie qui nous relie à nos vies passées et futures.


Pour conclure, je vous conseille de ne pas exclure les musiques que vous ne connaissez pas et de réécouter celles que vous n’avez pas forcément appréciées en ayant une autre vision de ce qu’elles dégagent, pour voir si votre bien-être change, en mieux, en moins bien, inchangé.

Votre bonheur doit absolument être présent si vous écoutez de la musique dans le cadre où cela ne doit pas être une corvée, ni un supplice, ni un calvaire. Il faut arrêter immédiatement si c’est le cas. La musique doit être porteuse de rêves, de sensations, d’happiness (comme je l’appelle), de joie

Et vous, qu’est-ce que vous écoutez pour vous détendre ou vous relaxer ? N’hésitez pas à donner quelques morceaux / groupes… dans les commentaires.

À très vite,

Cindy

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.